noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Basile Boli rend hommage à Jean-Claude Hamel

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,358

Pin Basile Boli rend hommage à Jean-Claude Hamel. AFP
Basile Boli rend hommage à Jean-Claude Hamel. AFP

Basile Boli rend hommage à Jean-Claude Hamel

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,358

L'ancien défenseur d'Auxerre, ayant grandi et été formé dans l'Yonne, a rendu hommage à son père spirituel, Jean-Claude Hamel, décédé ce mardi.

Historique président de l'AJ Auxerre, qu'il a dirigé entre 1963 et 2009, Jean-Claude Hamel est décédé ce mardi à l'âge de 90 ans. L'ancien président de l'AJA a été avec Guy Roux, le grand acteur de la montée du club bourguignon jusqu'au sommet du football français. À la tête de l'AJA, il a notamment remporté la Coupe de France à quatre reprises ainsi que le titre de champion de France en 1996. Jean-Claude Hamel reçoit beaucoup d'hommages de personnalités du football français, à l'image de Basile Boli.

Vainqueur de la Ligue des champions avec l'Olympique de Marseille en 1993, le défenseur français a laissé un souvenir impérissable à l'OM, mais c'est à Auxerre qu'il a grandi, été formé, et a débuté dans l'élite du football français. L'ancien défenseur, aujourd'hui âgé de 53, considérait Jean-Claude Hamel comme "son père spirituel" et est désormais "orphelin de coeur". Basile Boli lui a rendu hommage ce mercredi dans un entretien accordé à 'L'Equipe'.

"C'était le pilier de l'AJ Auxerre"

"J'allais le voir régulièrement. Enfin, régulièrement... La dernière fois, c'était il y a six ou sept mois. Je savais qu'il était malade. Guy Roux me tenait au courant de sa situation. Donc j'avais régulièrement de ses nouvelles. J'ai appris son décès hier soir (mardi) et beaucoup de souvenirs me sont revenus en mémoire. Eh bien, par exemple, tous les dimanches, il organisait des barbecues chez lui. C'était le seul président en France capable de faire ça. Tu imagines ça aujourd'hui dans un club de haut niveau ?", a expliqué Basile Boli.

Est-ce que je me sens orphelin ? Orphelin de coeur bien sûr. C'était le pilier de l'AJA. On n'a pas connu beaucoup de présidents dans ce club. Quarante-six ans, c'est presque une éternité. Mais c'était un bon râleur. En même temps, il avait une tendresse incroyable. Quand tu avais des difficultés avec ton contrat, en principe c'est Guy Roux qui s'en occupait. Mais si le problème persistait, tu pouvais l'appeler et lui expliquer. Alors il contactait Guy (Roux) et cela s'arrangeait souvent. Il lui disait : "Mon petit m'a appelé...", a ajouté l'ancien défenseur d'Auxerre.

Basile Boli s'est remémorré une anecdote au sujet de son ancien président : "Il m'avait invité le jour du match contre Arsenal en coupe d'Europe à l'Abbé Deschamps. Et comme il n'était pas très féru d'anglais, il a eu du mal à communiquer avec le directeur général des Gunners. Il lui avait balancé un "All right", c'est tout ce qu'il savait dire (rires) avant de se retourner vers moi et de demander des nouvelles de ma femme, Geneviève, comme si cela intéressait tout le monde. Le gars en face n'avait rien compris. Il était trop gentil."

BeSoccer

BeSoccer

infos 97K RANK 1
vues 711M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook