Baromètre des Bleus : Varane sombre, Thauvin surfe

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,416

Pin Raphaël Varane, battu avec le Real Madrid, par Villarreal, à Bernabeu, le 13 janvier 2018. AFP
Raphaël Varane, battu avec le Real Madrid, par Villarreal, à Bernabeu, le 13 janvier 2018. AFP

Baromètre des Bleus : Varane sombre, Thauvin surfe

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,416

Raphaël Varane a pris l'eau avec le Real Madrid, tandis que Florian Thauvin a éclaboussé de son talent le match de Marseille.

 Bleu ciel

Un penalty obtenu puis raté, une passe décisive subtile et lumineuse pour Valère Germain sur l'ouverture du score (35e), et un but de la tête pour clore la marque à quelques minutes de la fin (82e), portant son total à 9 depuis le début de la saison dans ces deux exercices, Florian Thauvin a rempli une copie bien pleine et largement positive dans ce match qu'il a disputé dans son intégralité. Son lob dans le temps additionnel, repoussé par la barre transversale, aurait mérité meilleur sort. Score final 3-0 contre Rennes.

 Bleu de travail

Rarement sollicité, Steve Mandanda a répondu présent en bloquant une reprise d'Adrien Hunou à bout portant dans les six mètres (23e), avant d'être suppléé par Hiroki Sakaï sur une reprise d'Ismaïla Sarr à l'affût d'un centre qu'il avait détourné (42e).

La soirée fut très tranquille pour Adil Rami face à un adversaire rarement dangereux. Il s'est fait prendre dans le dos par Adrien Hunou (11e), mais sans conséquence, puisque la reprise de l'attaquant breton a été totalement ratée.

 Bleu nuit

Avec un tir contré dès la 4e minute, la réception de Villarreal avait idéalement commencé pour Raphaël Varane. Mais elle s'est nettement moins bien terminée puisque son Real, pourtant dominateur, s'est incliné en fin de match (1-0). Le défenseur, monté sur corner à la 87e minute, redescend à grandes enjambées, mais pas assez vite, et Fornals, plus vif, peut lober son gardien... Son compère Karim Benzema n'a pas joué. 

A Marseille, disposant d'une assez grande liberté tactique, Dimitri Payet a participé à quelques occasions plus ou moins nettes, comme un centre dangereux dévié du bout des doigts par Tomas Koubek devant Lucas Ocampos (8e), une frappe non-cadrée (12e), ou une offrande pour Ocampos encore, mais que l'Argentin a repris nettement au dessus du but. Le Réunionnais n'a cependant pas été décisif et a été remplacé à la 68e minute.

BeSoccer

BeSoccer

infos 40K RANK 1
vues 218M RANK 1
Plus de cet auteur
Utilisation des cookies: We use our own and third party "cookies" to improve our services, develop statistical analysis, analyse browsing habits and create interest groups. This allows us to customise the content we offer and show related advertising to your preferences. We also share this browsing analysis and interest groups with third parties. To continue browsing, please accept its use. Plus d'info et modification des paramètres Accepter

Follow BeSoccer on Facebook