noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

La fine fleur française de Leipzig

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,642

Pin La fine fleur française de Leipzig
La fine fleur française de Leipzig

La fine fleur française de Leipzig

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,642

Des Bleuets éclos chez les Saxons : le RB Leipzig, déjà qualifié pour les 8e de finale de Ligue des champions, débarque à Lyon mardi avec ses jeunes pousses françaises comme Dayot Upamecano ou Christopher Nkunku, impatients de montrer combien ils s'épanouissent en Allemagne.

Ils sont quatre, tous passés par l'équipe de France Espoirs. Il y a Upamecano, la valeur sûre de la défense centrale et son compère Ibrahima Konaté, actuellement blessé, Nordi Mukiele, défenseur en pleine progression, et enfin Nkunku, révélation de l'automne en attaque.

Ralf Rangnick, l'ex-directeur sportif du club aujourd'hui responsable du football pour le groupe Red Bull, ne les a pas attiré par hasard : "Nous cherchons des joueurs qui ont une culture de football de rue, avec une bonne formation technique et tactique. La France est un bon marché pour cela", dit-il.

Upamecano le futur grand 

Upamecano, qui vient tout juste de souffler ses 21 bougies, a déjà 65 matches de Bundesliga au compteur, et 24 rencontres européennes, Ligue des champions et Ligue Europa confondues.

Demi-finaliste de l'Euro 2019 Espoirs avec la France, le natif d'Evreux est annoncé depuis quelques saisons comme la plus grande promesse française à son poste. Courtisé par Arsenal l'été dernier, le joueur passé par Salzbourg a été retenu par Leipzig, qui aurait adjoint à son contrat une clause libératoire de 100 millions d'euros, selon des informations de presse non confirmées par le club.

"Je garde les pieds sur terre", assure pourtant ce jeune homme plutôt timide, parti à 16 ans de Valenciennes où il a côtoyé le Lyonnais Lucas Tousart : "En dehors des terrains, je reste toujours le même. J'ai des parents qui m'aident beaucoup, qui me parlent beaucoup".

Son habituel complément en charnière Konaté, arrivé de Sochaux à 18 ans, blessé à la hanche depuis début octobre, sera absent mardi, mais lui aussi a accumulé de l'expérience à Leipzig.

Nkunku le feu-follet 

La bonne surprise de l'année s'appelle Christopher Nkunku. Barré au Paris SG, ce feu-follet de 22 ans est arrivé à Leipzig cet été et monte en puissance match après match, dans un rôle de milieu dribbleur et passeur. 

"Avec ses qualités, il correspond parfaitement à ce que nous attendons. Il est dynamique et polyvalent dans le secteur offensif", se félicite le directeur sportif Markus Krösche.

Selon des statistiques internes du club, il est impliqué sur 62,5% des buts marqués pendant son temps de jeu : seuls le buteur-star Timo Werner et l'expérimenté meneur de jeu Emil Forsberg font mieux !

L'entraîneur Julian Nagelsmann reconnaît son talent et sa vista dans les 30 derniers mètres (3 buts et déjà 8 passes décisives cette saison), mais explique pourquoi il l'utilise encore essentiellement comme joker: "Au début il est arrivé avec beaucoup d'euphorie et il voulait tout déchirer (...) Ensuite il a eu une phase avec quelques problèmes pour être à la hauteur défensivement."

Mais Nkunku peut encore progresser devant le but. Contre Benfica, il a manqué quelques occasions franches qui auraient pu mettre Leipzig à l'abri plus rapidement...

Mukiele le lucide 

Le quatrième larron, Nordi Mukiele, a été formé à Laval, avant un passage à Montpellier. A 22 ans, il trouve sa place cette saison, comme latéral ou milieu de terrain, après des débuts difficiles en Allemagne. 

"L'an dernier je n'ai pas tout fait bien", reconnaît-il, lucide. "J'ai sous-estimé la Bundesliga. Je pensais que je pouvais juste continuer comme en France. Mais le football ici est beaucoup plus rapide et plus intensif que la Ligue 1".

Après un effort pour apprendre l'allemand et se remettre en forme cet été avec un entraîneur privé, il a franchi un cap et disputé tous les matches de Ligue des champions du RB cet automne. Les Lyonnais peuvent redouter ses montées sur l'aile...

BeSoccer

BeSoccer

infos 84K RANK 1
vues 629M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook