noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Calderon : "Vendre Ronaldo était une folie du Real Madrid"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +20k

Pin Un ancien président du RM évoque le départ de CR7. AFP
Un ancien président du RM évoque le départ de CR7. AFP

Calderon : "Vendre Ronaldo était une folie du Real Madrid"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +20k

L'ancien président de la Casa Blanca estime que le géant de la Liga paye le coût du départ de l'un des plus grands joueurs de tous les temps.

La décision du Real Madrid de laisser Cristiano Ronaldo partir pour la Juventus en 2018 était une "folie", a déclaré l'ancien président de la Casa Blanca, Ramon Calderon, qui pense que le géant de la Liga paie le prix de s'être séparé d'un joueur qui a été «stupidement vendu». Après neuf années de records à Santiago Bernabeu, le quintuple vainqueur du Ballon d’Or marque toujours régulièrement à la Juventus alors qu’il a maintenant 35 ans.

Alors que Cristiano Ronaldo a continué à prospérer sur le sol italien, ceux qu'il a laissés en Espagne ont eu du mal à combler le vide considérable créé par son départ. Beaucoup d'argent a été investi dans Eden Hazard alors que le Real Madrid cherche à trouver une autre star en attaque, mais sans succès pour le moment. Ramon Calderon a du mal à comprendre pourquoi le Real Madrid était prêt à faire des affaires avec un rival européen et à se débarrasser du plus grand buteur de l’illustre histoire du club.

"Depuis que Cristiano Ronaldo a été bêtement vendu, il était clair que l'équipe avait besoin de renforts dans ce poste et dans d'autres, mais la triste réalité est que les comptes du club sont non seulement vides, mais également remplis de factures à hauteur d'environ 1 000 millions de dollars - des factures qui doivent être payés", a confessé Ramon Calderon aux journalistes lors du tournoi annuel de paddle-tennis Desafío Nacex.

Zinedine Zidane a quitté son rôle d'entraîneur au Real Madrid le même été que le départ de Cristiano Ronaldo, après avoir offert un triplé en Ligue des champions, mais a rapidement été ramené dans sur le banc de touche alors que le club vacillait en son absence. Le Français a arraché le titre de Liga à Barcelone en 2019-20, mais doit faire face à de plus en plus de questions après un début de saison décevant et notamment un revers surprenant à domicile en C1.

"Ce qui s'est passé contre le Shakhtar et Cadiz a laissé un très mauvais goût, mais nous devons être optimistes car cette équipe a traversé des moments difficiles auparavant et a réussi à les surmonter, bien que les sensations ne soient évidemment pas bonnes", a ajouté Calderon. "Zidane fait ce qu'il peut avec les ressources dont il dispose. La performance face au Shakhtar n'était pas bonne, il y a eu beaucoup d'erreurs, je suis sûr que dans la composition de départ aussi, mais vous ne pouvez pas blâmer une personne, c'est une accumulation de circonstances, une chaîne d'événements qui ont conduit pour ça. C'était de la folie de vendre Cristiano alors qu'ils n'avaient personne pour marquer des buts".

Il a été suggéré que le Real pourrait se tourner vers une autre icône de son passé si Zidane devait être remercié, l'ancien attaquant légendaire, Raul, étant censé être en ligne de mire pour une promotion de la Castilla au Real Madrid, mais Calderon a mis en garde la Casa Blanca contre toute décision hâtive : "J'ai un grand penchant pour lui et je l'admire énormément en tant que joueur, entraîneur et personne, mais lui donner le poste signifierait limoger un entraîneur qui peut faire des erreurs et qui a sûrement fait des erreurs, mais qui aussi a remporté trois ligues des champions consécutives".

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 788M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook