noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Pour Carlos Soler, le retour au Mestalla sera la clé du succès

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,308

Pin Pour Carlos Soler, le retour au Mestalla sera la clé du succès. EFE
Pour Carlos Soler, le retour au Mestalla sera la clé du succès. EFE

Pour Carlos Soler, le retour au Mestalla sera la clé du succès

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,308

L'Espagnol Carlos Soler, ailier du FC Valence qui affrontera l'Atalanta ce mercredi à San Siro, pour le match aller des huitièmes de finale de la Champions League, s'est montré convaincu que l'issue de la double confrontation ne se jouera pas en Italie, mais bien au match retour, à Mestalla.

C'est ce qu'il a expliqué, dans une interview accordée à la télévision italienne 'Sky Sport'. "L'Atalanta peut sembler être un adversaire plus facile que les autres, mais je pense qu'ils font un très bon travail. C'est une équipe qui a beaucoup de qualité, beaucoup de gens qui marquent des buts. Je crois qu'ils sont les meilleurs attaquants de la ligue (63 buts)", a déclaré Soler.

"Nous devons être prudents, mais nous savons que nous aurons nos options, que nous irons là-bas en premier et que le retour se fera à Mestalla, ça sera clé.", a-t-il ajouté.

Soler attend avec beaucoup d'espoirs ces huitièmes de finale, un stade de la compétition que Valence n'avait pas atteint depuis 2013. Pour étudier l'Atalanta, Soler a demandé conseil à son compatriote, Fabian Ruiz, le joueur de Naples.

"J'ai déjà parlé à Fabian, parce que nous étions coéquipiers en U21. Il m'a dit que c'est une équipe très physique, qu'ils sont toujours derrière vous, qu'ils courent beaucoup", a admis Soler.

L'ailier valencian considère que l'Argentin Alejandro Gomez est le joueur le plus dangereux du côté italien. Même si il a rappelé l'importance des qualités du Slovème Josep Ilicic et du Colombien Duvan Zapata, qui sont puissants, rapides et techniques.

Dans l'interview, Soler a également exprimé son lien profond avec le maillot de Valence et les valeurs que son équipe a su lui transmettre. "Je suis valencian depuis de nombreuses années. C'est une partie très importante de ma vie. Je joue dans les équipes de jeunes depuis l'âge de sept ans, et maintenant j'ai 23 ans. Je suis avec le club depuis 16 ans maintenant et en dehors des valeurs du football, on m'a appris à être une meilleure personne, à étudier", a-t-il déclaré.

Avant de s'affirmer comme joueur professionnel, Soler étudiait le journalisme, une carrière qu'il a du abandonné quand il est arrivé en équipe première, mais qu'il compte bien poursuivre une fois sa carrière de joueur terminée.

"J'ai étudié le journalisme, puis j'ai commencé à jouer pour la première équipe. En raison de contraintes de temps, j'ai dû arrêter, mais c'est une bonne carrière pour quand je quitterai le football", a-t-il expliqué.

 

BeSoccer

BeSoccer

infos 89K RANK 1
vues 671M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook