noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Le Paris-SG bat Bordeaux et rejoint Lyon en finale

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,365

Pin Le Paris-SG bat Bordeaux et rejoint Lyon en finale. AFP
Le Paris-SG bat Bordeaux et rejoint Lyon en finale. AFP

Le Paris-SG bat Bordeaux et rejoint Lyon en finale

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,365

Le PSG, vainqueur 2-1 dans la douleur de Bordeaux dimanche soir à Libourne, s'est qualifié pour la finale de la Coupe de France féminine où il affrontera l'Olympique lyonnais, tombeur dans l'après-midi de Guingamp 1-0.

Les filles d'Olivier Echouafni retrouveront Lyon dimanche 9 août à Auxerre, avant peut-être de nouvelles retrouvailles à la fin du mois d'août en demi-finales de la Ligue des champions, si les deux équipes passent le cap des quarts. 

L'expérience des grands rendez-vous du PSG, ainsi que son banc, ont fait la différence dans ce match de reprise globalement dominé par les vice-championnes de France mais qui ont eu du mal à percer le verrou girondin, soutenu par 2.000 supporteurs. 

Les Bordelaises qui, en quatre saisons au plus haut niveau féminin, n'ont jamais battu leurs adversaires du soir, devront encore patienter. 

Mais elles y ont cru, notamment après l'ouverture du score de l'opportuniste Katia Snoeijs, leur recrue néerlandaise à l'interception d'une passe mal assurée de la Canadienne Ashley Lawrence avant d'aller gagner son duel avec la gardienne chilienne Christiane Endler (1-0, 23e). 

Jusque-là, les joueuses de la capitale, qui ont évolué sous les yeux du directeur sportif Leonardo, s'étaient montrées les plus dangereuses mais Marie-Antoinette Katoto (5e) et Kadidiatou Dinai (10e) n'avaient pu trouver le cadre adverse. 

Plus à l'aise dans la construction, elles ont trouvé le salut à la reprise, non pas sur le coup-franc de Nadia Nadim sur le poteau (47e), mais huit minutes plus tard sur un corner de cette dernière, repris victorieusement de la tête par la capitaine Irene Paredes (1-1). 

Les Bordelaises, sur un rare temps faible parisien, ont bien failli doubler la mise mais la reprise de volée de Khadija Shaw a terminé sur le poteau (77e). 

Les rentrées de Sandy Baltimore et Signe Brunn côté visiteur ont porté leurs fruits face à des Girondines fatiguées qui ont fini par céder sur une ouverture de la première pour la buteuse danoise, qui a inscrit le but de la qualification (84e).

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 789M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook