noscript image

Dimanche des Bleus: Lloris décisif, Pavard toujours dans le noir

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,766

Pin Hugo Lloris évite un but lors du match face à Leicester. AFP
Hugo Lloris évite un but lors du match face à Leicester. AFP

Dimanche des Bleus: Lloris décisif, Pavard toujours dans le noir

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,766

Le capitaine des Bleus Hugo Lloris s'est montré à son avantage dimanche avec Tottenham en repoussant un penalty, contrairement à Benjamin Pavard, toujours aussi transparent avec Stuttgart.

Deux étoiles

Hugo Lloris a été déterminant lors de la victoire de Tottenham contre Leicester (3-1). Après l'ouverture du score de son équipe, il a empêché les "Foxes", très remuants avec la recrue Youri Tielemans à la baguette, d'égaliser en repoussant notamment le penalty de Jamie Vardy à l'heure de jeu (60e).

Aymeric Laporte a été impérial avec Manchester City lors de la démonstration contre Chelsea (6-0). Jamais mis en difficulté, le défenseur français a souvent été le premier relanceur des offensives des "Citizens" grâce à son précieux jeu de passe.

Une étoile

Toujours précieux, toujours actif, toujours prêt au combat au milieu de terrain et toujours prêt à se projeter vers l'avant: Matuidi a fait du Matuidi lors du succès de la Juventus sur le terrain de Sassuolo dimanche (3-0). L'ancien Parisien s'est aussi signalé par une bonne frappe du gauche à la 19e minute. Il est sorti à 10 minutes de la fin, sous les applaudissements des nombreux supporters turinois présents au Mapei Stadium.

Djibril Sidibé (18 sélections), le défenseur de Monaco, titulaire sur le côté droit de la défense, a signé un match sobre à Montpellier (2-2). Efficace sur le plan défensif, il a pris à l'inverse peu d'initiatives offensives.

Nabil Fekir, le capitaine lyonnais, a débuté la rencontre à Nice en tant qu'attaquant. En forme, il a été très présent dans le pressing et le harcèlement. Pourtant, au fil du temps, son jeu s'est étiolé à force de buter sur la défense niçoise.

Ferland Mendy: à l'aise défensivement, le latéral gauche lyonnais a progressivement été très utile offensivement en première période. Ses centres sur Traoré (26e) et sur Dembele (27e) étaient parfaits. Par la suite, ses apports offensifs ont été moins précis. Comme son équipe, il a baissé de niveau lors de la défaite à Nice (1-0).

Wissam Ben Yedder vient à la rescousse de Séville: alors que le club andalou était mené 2-0 sur sa pelouse par Eibar, l'attaquant français a surgi pour gagner un face-à-face avec le gardien adverse et réduire le score, contribuant à arracher un nul 2-2. C'est son 11e but dans cette Liga, soit autant qu'Antoine Griezmann.

Pas d'étoile

Benjamin Pavard, dans une équipe de Stuttgart qui sombre match après match, est impuissant à modifier son destin. Le BVB a été battu 3-0 dimanche à Düsseldorf, et stagne toujours à la 16e place, celle de barragiste en fin d'exercice. Pavard, aligné pour la deuxième fois cette saison en latéral droit, et non en défenseur central, n'a ni sonné la révolte ni poussé son équipe vers l'avant. Il n'est fautif sur aucun des trois buts encaissés, et il est un titulaire indiscutable de cette défense passive et naïve, de loin la plus mauvaise de Bundesliga cette saison, avec 47 buts encaissés en 21 journées. Pas facile de voir en lui, en ce moment, un futur pilier du Bayern Munich.

N'Golo Kanté a tenté de sauver l'honneur de son équipe, mais il a assisté impuissant au naufrage de Chelsea à l'Etihad Stadium. Aligné dans une position de milieu relayeur, il a été l'un des rares à avoir de l'impact mais ses courses vers l'avant n'ont jamais abouti. Olivier Giroud, toujours remplaçant, est resté sur le banc toute la rencontre.

Tanguy Ndombélé: un match à oublier pour le milieu des Bleus et de Lyon. Une grosse perte de balle (6e) sur un pressing du Niçois Walter en début de partie. Une deuxième grosse erreur après la pause, puisqu’il commet la faute sur Ganago qui entraîne le penalty.

Difficile retour à la compétition pour Ousmane Dembélé dans le contexte bouillant du stade San Mamés de Bilbao, où le Barça a concédé un nul poussif (0-0). Le Français, de retour après une entorse d'une cheville, a été lancé sur le terrain à la 75e minute de jeu alors que les Catalans manquaient d'idées et d'allant offensif. Dembélé n'a pas eu beaucoup de ballons et il a été plutôt brouillon, à l'image de sa frappe trop molle dans le temps additionnel (90e+4).

BeSoccer

BeSoccer

infos 55K RANK 1
vues 360M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook