noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Le Real sourit à nouveau, Zidane sauvé par contumace

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +34k

Pin Le Real sourit à nouveau, Zidane sauvé par contumace. afp
Le Real sourit à nouveau, Zidane sauvé par contumace. afp

Le Real sourit à nouveau, Zidane sauvé par contumace

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +34k

Sous pression après deux contre-performances, le Real Madrid a déroulé samedi contre Alavés 4-1 pour la 20e journée de Liga, et permet à Zinédine Zidane, menacé et absent pour cause de Covid-19, de respirer.

Quelques jours après la double élimination en demi-finale de Supercoupe d'Espagne (2-1 contre le futur vainqueur, l'Athletic Bilbao, le 14 janvier) et en Coupe du Roi (contre une équipe de D3, Alcoyano, 2-1 après prolongations mercredi), les Merengues ont rapidement creusé l'écart grâce à des jolis buts de Casemiro (15e, de la tête), Eden Hazard (45e+1) et un doublé de Karim Benzema (41e, 70e), malgré la réduction du score de Joselu de la tête (60e).

Ouvertement critiqué dans la presse espagnole après les deux déroutes en Coupe et en Supercoupe d'Espagne, Zinédine Zidane était absent à Vitoria-Gasteiz samedi soir, car positif au nouveau coronavirus. Il a donc laissé les rênes de son équipe à son adjoint David Bettoni... et ses joueurs ne l'ont pas trahi.

- Hazard reprend confiance -

En l'absence de la tête pensante marseillaise, de Sergio Ramos et de Dani Carvajal, les Merengues ont tout de même renoué avec leur jeu samedi soir, pour se rapprocher provisoirement à quatre points du leader Atlético Madrid (44 pts), qui reçoit Valence dimanche.

Et cette victoire facile qui a quelque peu gâché la fête du centenaire du club basque a permis de relancer certains éléments du groupe de Zizou.

L'attaquant international belge Eden Hazard (30 ans, 106 sélections) a ainsi pu retrouver le chemin des buts sur une ouverture parfaite de Toni Kroos dans le dos de la défense d'Alavés juste avant la mi-temps (45e+1). Et, quelques minutes auparavant, il a même judicieusement effleuré le ballon pour le dévier vers Karim Benzema pour le premier des deux buts du Français (41e).

Il s'agit seulement du 3e but de Hazard en 12 matches cette saison toutes compétitions confondues. Le Belge n'avait plus marqué en Liga depuis le 31 octobre, lors d'une victoire facile contre Huesca (4-1).

Alors que Zidane ne cesse d'insister sur la patience dont il faut faire preuve avec l'ailier gauche souvent blessé depuis son arrivée à la capitale espagnole (à l'été 2019), cette fois, Hazard semble bien proche de son meilleur niveau : samedi, on l'a vu tranchant lors de ses prises des balles, avec une capacité à accélérer et à porter le jeu vers l'avant qu'on ne lui avait plus vu depuis ses premiers pas à la Maison blanche... malgré encore quelques pertes de balle évitables.

- Les cadors brillent encore -

Dans le sillage du Belge, d'autres joueurs ont pu regagner confiance avant d'aborder la deuxième moitié de Liga, et partir à la poursuite de l'Atlético en championnat.

Raphaël Varane et Eder Militao, dont l'association en charnière centrale a souvent mené à de grandes désillusions pour les Merengues (leurs trois derniers matches ensemble ont débouché sur trois revers: 3-2 contre le Shakhtar Donetsk, 1-0 face à Cadix et 2-1 face à Manchester City), ont été plutôt discrets mais efficaces au sein du rideau blanc.

Karim Benzema, capitaine, a encore évolué à un niveau impressionnant, le même que depuis le début de saison. Et les vétérans Luka Modric et Toni Kroos ont également rendue une copie irréprochable dans l'entrejeu.

Bref, une soirée humide mais idéale au Pays basque pour Zidane et le Real, pour monter en régime avant les 8es de finale de Ligue des champions dans un mois (aller le 24 février, retour le 16 mars).

Plus tôt dans la journée, la Real Sociedad a mené au score 2-0 face au Betis Séville, mais a fini par craquer dans les dernières secondes du match pour concéder le nul à domicile (2-2), et reste 6e, à la limite des places européennes.

Le Séville FC, comme le Real, a balayé le promu Cadix 3-0 à domicile grâce à un triplé de l'homme en forme du moment en Andalousie : Youssef En-Nesyri (35e, 39e, 62e), qui s'est même vu refuser un 4e but pour une position de hors-jeu.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 112K RANK 1
vues 828M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook