noscript image

"Isco ? Solari n'a pas peur de prendre des décisions difficiles"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +10k

Pin Kroos soutient son entraîneur. Goal
Kroos soutient son entraîneur. Goal

"Isco ? Solari n'a pas peur de prendre des décisions difficiles"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +10k

La victoire dans le derby, la forme du Real Madrid, Santiago Solari... Les confessions de Toni Kroos avant d'affronter l'Ajax Amsterdam ce mercredi.

La victoire dans le derby contre l'Atlético : 

"Terminer premier est le plus important. Nous sommes heureux d’avoir pris les trois points contre l'Atlético et de prendre la deuxième place. Les victoires dans le derby sont toujours spéciales et vous procurent un peu plus de confiance en vous. Mais il est important de continuer à nous regarder nous-mêmes au lieu de la concurrence et de poursuivre cette course. Les prochaines semaines seront décisives."

Le retour en forme du Real Madrid : 

"Tout d'abord, chaque personne a repris sa forme étape par étape. Mais vous constatez également que nous agissons encore plus en équipe, que nous travaillons beaucoup plus étroitement ensemble qu'au début de la saison. Cela commence par attaquer l'adversaire. Nous appuyons beaucoup plus tôt et de manière plus agressive. Si vous le faites de manière défensive en équipe, vous conquérez de nombreuses balles. Le fait que nous ayons toujours le calme et la qualité du jeu avec la balle le montre actuellement. C’est bon pour tout le monde. Avec l'expérience de nos succès, on gagne aussi en force mentale."

Le méthode Solari par rapport à celle de Zidane : 

"Je ne ferai pas de comparaison. Mais un entraîneur est bien sûr ce que son équipe montre sur le terrain. Il donne la tactique, il donne la direction. Et au cours des dernières semaines, il a répété à maintes reprises que nous devions attaquer nos adversaires plus tôt dans le match et avec une intensité plus élevée. Nous mettons actuellement cela en pratique."

La décision de Solari de ne pas faire jouer Isco ou de mettre Marcelo au banc des accusés : 

"Dans un club comme le Real Madrid, vous avez 20 joueurs de premier plan. La gestion est brutalement difficile. Il n'a pas peur de prendre des décisions difficiles."

Lui-même ne faisant pas partie de l'équipe face à Alaves : 

"J'ai eu des problèmes de genou en décembre et je voulais revenir le plus tôt possible pour disputer la Coupe du Monde des clubs. Début janvier, j'ai eu une petite déchirure au niveau des adducteurs et j'ai dû faire une pause de trois ou quatre matches. Puis j'ai été de retour assez rapidement et j'ai joué de nombreuses minutes. Manquer un match était donc tout à fait juste. La communication avec l’entraîneur est excellente."

L'Ajax, l'adversaire du Real : 

"Il est normal que l'Ajax nous rencontre avec une motivation maximale et nous nous attendons à cela. Ce sera deux matches difficiles. Ils ont montré à des équipes comme le Bayern à quel point ils étaient forts et talentueux. Heureusement, dans le dernier match. Ces dernières années nous avons toujours été complètement préoccupés par la Ligue des Champions, et ce quel que soit l'adversaire, sans quoi nous n’aurions pas remporté le titre trois fois de suite. C’est pourquoi, je suppose qu'une fois encore nous saurons être présents. Premièrement, nous sommes de bonne humeur après les récents résultats positifs et deuxièmement, il n’y a aucune raison de sous-estimer Ajax."

Entretien accordé à 'Spox' et 'Goal'

BeSoccer

BeSoccer

infos 55K RANK 1
vues 361M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook