noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"J’ai décidé d’aller au Real après la demi-finale face au Barça en 2010"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,679

Pin José Mourino fait des révélations. AFP
José Mourino fait des révélations. AFP

"J’ai décidé d’aller au Real après la demi-finale face au Barça en 2010"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,679

Dans une longue interview avec 'La Gazzetta dello Sport', José Mourinho est revenu sur son départ de l'Inter pour le Real Madrid.

Le Portugais José Mourinho, entraîneur de Tottenham, ancien du Real Madrid et vainqueur du triplé de l'Inter Milan en 2010, a déclaré vendredi qu'il avait décidé de signer pour le club madrilène après la demi-finale de la Ligue des champions en 2010, au cours de laquelle il a éliminé le FC Barcelone au Camp Nou.

"Si j’étais rentré à Milan après la finale à Santiago Bernabéu (finale de LDC, Inter-Bayern en 2010), avec les supporters scandant mon nom, je n’aurais peut-être pas quitté l’Inter. Je n’avais pas encore signé avec le Real Madrid. Ceux qui disent qu’un délégué madrilène est venu à notre hôtel à Madrid avant la fin, ils disent des bêtises", a affirmé le Portugais dans un premier temps.

"Je voulais aller au Real. Ils me voulaient de l’année précédente, je l’avais proposé au président Massimo Moratti, mais il m’a convaincu de rester. Et j’avais déjà dit non au Real quand j’étais à Chelsea. Vous ne pouvez pas dire non trois fois au Real Madrid", a-t-il ajouté.

Mourinho est entré dans l'histoire au cours de la saison 2009-2010 en remportant tout à la tête de l'Inter, notamment un titre de champion de la Ligue des champions que les supporters de Milan attendaient depuis 1965.

"J’ai pris la décision après la demi-finale retour face Barcelone, parce que je savais que nous allions gagner la Ligue des Champions. Je l’ai fait comprendre à Moratti. Les mots ne furent pas nécessaires, il l’a compris par la façon dont nous nous sommes serrés dans les bras sur le terrain après la finale. Moratti m’a dit : ‘Après ça, tu as le droit de partir’. C’était le droit de faire ce que je voulais, mais d’être heureux. En fait, j’ai été plus heureux à Milan qu’à Madrid", a-t-il conclu.

BeSoccer

BeSoccer

infos 95K RANK 1
vues 694M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook