noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

L'Athletic n'a pas besoin de motivation

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 3,796

Pin L'Athletic n'a pas besoin de motivation. Captura/RFEF
L'Athletic n'a pas besoin de motivation. Captura/RFEF

L'Athletic n'a pas besoin de motivation

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 3,796

En conférence de presse d'avant-match de la finale de Supercoupe d'Espagne de l'Athletic contre le Barça, Marcelino a défendu les chances de l'équipe de Bilbao et a analysé comment il croit que le match sera contre le club catalan.

La victoire de l'Athletic sur le Real Madrid en demi-finale ne sera rien sans le titre. Marcelino, conscient de l'importance du match, a présenté les principales clés de la finale contre le Barça. En conférence de presse, le coach a répondu à toutes les questions.

"Nous devons jouer en fonction de nous-mêmes, même si nous tenons toujours compte de la façon dont nos adversaires jouent. Nous ne changerons pas notre idée selon que Leo Messi joue ou non", a déclaré l'entraîneur des "lions" aux médias.

Interrogé sur l'approche, Marcelino a été clair : "Nous n'avons pas l'habitude de la changer, mais nous devons tenir compte des circonstances qui peuvent se présenter et de la manière dont nous pouvons la changer pendant le jeu."

"Les joueurs sont à fond, comme des canons. Ils sont dans un état d'esprit, comme les fans, pour dévorer le monde. Ils vont tout donner. Je n'ai pas prêté attention à la motivation pour le match parce que si on pêche, ce sera par excès et pas par manque.

"Nous devons être une équipe très équilibrée. Très précis dans la surface, surtout quand on joue contre des adversaires de ce niveau. Beaucoup plus", a reconnu l'entraîneur.

Quant à la défaite 2-3 à San Mamés en championnat, Marcelino estime qu'il s'agit d'une bonne base contre le Barça : "Sans aucun doute. Il nous sert de référence, c'est évident. Quelle meilleure situation pourrait-il y avoir que d'affronter un autre adversaire pour apprendre à le connaître ? Je ne pense pas que nous nous soyons beaucoup améliorés, ces processus durent plus de dix jours. Cela nous sert à savoir que nous devons améliorer certains aspects. Nous avons bien analysé cette rencontre."

"L'entraîneur doit être à l'arrière-plan, derrière les joueurs. Ce sont eux les protagonistes. Nous ne pouvons qu'être reconnaissants et les remercier pour leur comportement et leur respect", a-t-il souligné.

Il a conclu : "Tous les joueurs sont disponibles, même s'il est vrai que la séance d'entraînement de cet après-midi nous manque. Dani García, Iker Muniain et Iñaki Williams ont quelques problèmes, mais nous pensons qu'ils pourront jouer".

 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 112K RANK 1
vues 827M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook