noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

L'Espagne tient bon et s'offre trois points de plus

Pin L'Espagne tient bon et s'offre trois points de plus. Twitter/SeFutbol
L'Espagne tient bon et s'offre trois points de plus. Twitter/SeFutbol

L'Espagne tient bon et s'offre trois points de plus

Lisa Houdeville par Lisa Houdeville @hdv_lisa - 0 9,814

L'Espagne n'a pas encore perdu un point depuis le début des qualifications pour l'Euro 2020. Après une victoire qui fut difficile à préserver, les hommes de Roberto Moreno ont décroché le 1-2 en Roumanie.

Ce fut un vrai match de football auquel nous avons pu assister en Roumanie, un match qui nous aura tenu en haleine jusqu'aux dernières secondes de la dernière minute du temps réglementaire.

À Bucarest, l'Espagne aura lutté jusqu'à la fin pour conserver son score favorable. Et cela n'aura pas été en raison de son manque d'envie, d'occasion et d'entente sur le terrain contre la sélection roumaine.

Car les joueurs de Roberto Moreno ont réalisé une très bonne performance, et auraient pu marquer de nombreux buts si le gardien de l'Olympique Lyonnais, Tatarusanu, n'avait pas été à de nombreuses reprises sur la route de Rodrigo, Paco Alcacer ou Jordi Alba.

En première période, ce fut un récital que les joueurs espagnols ont délivré, mais Tatarusanu a tout fait pour les arrêter, et avait réalisé un total de sept arrêts avant d'encaisser une ouverture du score signée Sergio Ramos.

Un Sergio Ramos qui obtient un penalty après une faute de la défense roumaine sur Dani Ceballos dans surface. Aytekin, arbitre de la rencontre, siffle penalty et Sergio Ramos ne se trompe pas. 

Mais après le but, l'Espagne ne s'est pas arrêtée pour autant. Face à une Roumanie relativement faible, l'Espagne enchaîne avec un deuxième but dès le retour des vestiaires. Un but signé Paco Alcacer.

Le joueur de Dortmund profite de la grande forme de Dani Ceballos et de son inspiration. Car c'est des pieds du joueur d'Arsenal que l'action démarre. À l'entrée de la surface, Ceballos envoie un caviar à Jordi Alba sur la gauche, qui à son tour trouve Alcacer dans l'axe. Le joueur de Dortmund ne se trompe pas. 

Cependant, la Roumanie s'est réveillée par la suite, et Florin Andone, quelques minutes seulement après être entré en jeu, maintient les espoirs des supporters roumains, réduisant le score d'un beau but de la tête. 

Et si les Espagnols ont eu peur jusqu'à la dernière seconde, c'est parce qu'Aytekin envoie Llorente, défenseur central de la Roja' au vestiaire. L'arbitre considère que le défenseur ne touche pas le ballon sur un tacle à l'entrée de la surface de réparation, et lui met un rouge. 

De quoi faire rêver Bucarest. C'est grâce à Kepa que l'Espagne termine la rencontre avec trois points. Le gardien espagnol enchaîne deux parades dans le temps additionnel et n'a pu souffler qu'après le coup de sifflet final. L'Espagne de Roberto Moreno préserve son carton plein de victoires et son avance considérable au classement de son groupe.

Lisa Houdeville

Lisa Houdeville

infos 10K RANK 2
vues 180M RANK 2
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook