noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Nouvelle soirée cauchemar pour Monaco, lanterne rouge

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,280

Pin Nouvelle soirée cauchemar pour Monaco. AFP
Nouvelle soirée cauchemar pour Monaco. AFP

Nouvelle soirée cauchemar pour Monaco, lanterne rouge

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,280

L'été est déjà fini à Monaco: sous la pluie, l'ASM a vécu samedi un calvaire sur la pelouse du promu Metz (3-0) qui lui vaut d'être lanterne rouge, au terme de la 2e journée de Ligue 1.

Six buts encaissés, aucun inscrit, deux exclusions et zéro point: le bilan est calamiteux pour les Monégasques, encore apathiques après la gifle reçue contre Lyon en ouverture du Championnat (3-0).

Fébriles défensivement et défaillants dans l'animation offensive, les joueurs de Leonardo Jardim ont offert une prestation décevante, sans jamais inquiéter le gardien messin malgré les titularisations de Wissam Ben Yedder et Henry Onyekuru, les deux attaquants recrutés cette semaine.

Rapidement mené après un penalty d'Habib Diallo (11e), Monaco, qui a joué en infériorité numérique durant plus d'une heure après l'exclusion de Ruben Aguilar (33e), a coulé après la pause et encaissé deux nouveaux buts de Diallo (54e) et Renaud Cohade (67e).

Les séduisants Grenats, qui semblent sur la lancée de la saison dernière, où ils avaient survolé la L2, pointent provisoirement à la troisième place avec quatre points après ce premier succès.

Aguilar exclu

Sur une pelouse détrempée, la première occasion est messine: lancé dans le dos de la défense par Cohade, Diallo élimine Benjamin Lecomte et frappe, Benoit Badiashile repousse sur sa ligne (4e).

La deuxième occasion est la bonne pour les Mosellans, aidés par l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR): après visionnage des images, M. Wattelier signale un penalty pour une main de Kamil Glik sur un tir en pivot de Diallo. Le Sénégalais, auteur de 26 buts en L2 la saison dernière, ouvre le score en force (1-0, 11e).

Sonnés, les joueurs du Rocher peinent à se trouver, au contraire des Lorrains qui multiplient les passes et dédoublements. Le carton rouge direct reçu à la demi-heure de jeu par Aguilar pour un tacle dangereux sur Opa Nguette sonne le glas des espoirs monégasques.

Après un tir de Thomas Delaine repoussé par Lecomte (40e) et l'incroyable raté de Farid Boulaya aux six mètres (45e), Diallo finit par creuser l'écart au retour des vestiaires après un corner mal repoussé (2-0, 54e). Avec trois buts inscrits en deux matches, l'attaquant lorrain pointe en tête du classement des buteurs.

Cohade, le capitaine mosellan, enfonce ensuite Monaco d'une belle frappe enroulée (3-0, 67e) et il faut plusieurs sauvetages de Lecomte (48e, 84, 86e) pour éviter un naufrage encore plus important.

L'ASM va devoir vite réagir si elle ne veut pas tomber dans la crise et connaître une nouvelle saison galère.

BeSoccer

BeSoccer

infos 74K RANK 1
vues 549M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook