noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Largement battu par Amiens, le Stade de Reims déchante

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,789

Pin Reims chute lourdement à Amiens. Goal
Reims chute lourdement à Amiens. Goal

Largement battu par Amiens, le Stade de Reims déchante

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,789

Après deux victoires en autant de matches, le Stade de Reims, promu en Ligue 1, a lourdement chuté sur la pelouse d'Amiens (4-1), ce samedi soir.

Battu par Montpellier lors de la journée précédente (2-1), Amiens disputait un deuxième match consécutif devant ses supporters, ce samedi soir. Si les Picards avaient donc la ferme intention de se racheter, leur adversaire du soir n'était autre que le Stade de Reims, promu dans l'élite grâce à son titre de Champion de Ligue 2, en pleine bourre après deux victoires en autant de matches, respectivement face à l'OGC Nice et l'Olympique Lyonnais. 

Pour cette rencontre, la première en Ligue 1 entre ces deux formations selon OPTA Jean, David Guion, entraîneur de Reims, alignait la même équipe que celle qui avait battu Lyon lors de la journée précédente (1-0), tandis que Christophe Pelissier effectuait plusieurs changements par rapport au match de la semaine passée, El-Hajjam, Go uano, Fofana et Cornette étant remplacés par Krafth, Lefort, Zungu et Ghoddos.

Amiens prend les devants, Reims en infériorité numérique

Après 22 minutes de jeu, ce sont bien les hommes de Christophe Pélissier qui faisaient le plus dur en ouvrant le score, alors que Reims n'avait pas concédé le moindre but cette saison. En effet, Mendoza parvenait à servir Moussa Konaté, resté malgré de nombreuses solliciations sur le marché des transferts, avant que l'attaquant n'élimine son vis à vis d'une feinte bien sentie, avant de servir Gnahoré à l'entrée des 6 mètres qui ajustait Mendy.

Un quart d'heure plus tard, Mendoza se retrouvait au sol suite à une intervention beaucoup trop musclée de Métanire dans son couloir. Si l'arbitre n'avait initiallement pas signalé de faute, il prenait finalement son temps pour exclure le latéral Rémoins, avec l'aide de l'arbitrage vidéo. En 15 minutes, le match venait clairement de basculer en faveur d'Amiens... Et l'euphorie du moment à Reims retombait quelque peu... 

Une deuxième mi-temps cauchemardesque pour le promu

Après la pause, le Stade de Reims prenait littéralement l'eau à Amiens, encaissant pas moins de trois buts, vraisemblablement émoussé par une infériorité numérique handicapante... Il n'empêche que la dernière recrue de l'ASC, Samuel Ghoddos, qui était préssenti au Stade Rennais, ne se faisait pas prier pour inscrire de la tête son premier but sous ses nouvelles couleurs, lors de son premier match... Opportuniste. 

Puis, libérés par ce second but, les joueurs de Christophe Pelissier ne se gênaient pas pour enfoncer leurs adversaires du soir, grâce à un doublé de l'inévitable Moussa Konaté, auteur d'un doublé inspiré en 6 petites minutes. Le Stade de Reims était KO débout, le promu n'ayant pourtant pas démérité jusqu'au second but inscrit par Ghoddos.

Malmené et déboussolé, Reims parvenait tout de même à réduire une addition salée à la 85ème minute, par l'intermédiaire de Mathieu Cafaro, à la limite du hors-jeu et auteur d'un subtile lobe effectué de l'extérieur du pied. Après deux défaites, Amiens lançait donc enfin cet exercice 2018-2019, quand l'équipe de David Guion faisait le dur apprentissage de l'élite, après deux premières sorties particulièrement réussies, quelque peu à la surprise générale.   

BeSoccer

BeSoccer

Infos 97K RANK 1
vues 709M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook