noscript image

Le Bayern toujours intouchable en Allemagne, même avec les Espoirs

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +14k

Pin Niklas Dorsch, buteur lors de la réception de Francfort . AFP
Niklas Dorsch, buteur lors de la réception de Francfort . AFP

Le Bayern toujours intouchable en Allemagne, même avec les Espoirs

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +14k

Le Bayern Munich, qui alignait quatre joueurs du centre de formation et avait laissé tous ses attaquants vedette au repos, s'est tout de même imposé 4-1 contre Francfort samedi pour la 32e journée d'une Bundesliga qu'il aura dominé de la tête et des épaules.

Dans la perspective du très difficile match de retour de Ligue des champions à Madrid contre le Real mardi, Jupp Heynckes avait laissé sur le banc ou en tribune tout son secteur offensif: la paire d'ailier Arjen Robben/Franck Ribéry, les deux pointes Thomas Müller/Robert Lewandowski et milieu offensif James.

Le Bayern, déjà champion d'Allemagne, a perdu mercredi 1-2 à domicile le match aller de la demi-finale, et doit l'emporter par deux buts d'écarts mardi pour se qualifier.

En l'absence en outre de David Alaba, Javi Martinez et Jérôme Boateng blessés, le coach avait aligné quatre joueurs du centre de formation, dont un seul, l'arrière central Lukas Mai, avait déjà joué un match de Bundesliga, et les trois autres aucun.

Le jeune Niklas Dorsch a eu l'honneur d'ouvrir le score (43e), suivi par Wagner (76e). En marquant à la 76e minute pour Francfort, le Français Sébastien Haller semblait remettre l'Eintracht dans le match. Mais les défenseurs entrés en cours de jeu Rafinha (87e) et Süle (90e) se chargeaient d'alourdir le score dans les dernières minutes.

Dans les autres matches, le deuxième, Schalke, a manqué l'occasion d'assurer sa qualification pour la Ligue des champions, en concédant un nul 1-1 à domicile contre Mönchengladbach, après avoir encaissé le premier but.

En bas de tableau enfin, Cologne est le premier condamné à la descente en deuxième division, après sa défaite 3-2 à Fribourg. Le club Rhénan continue de faire le yoyo entre première et deuxième division, puisqu'il s'agit déjà de sa 5e relégation depuis le début du siècle, pour quatre remontées.

Hambourg en revanche est allé gagner 3-1 à Wolfsburg, et peut entretenir l'espoir d'un miracle. Le club de la cité Hanséatique, le seul club allemand à n'être jamais descendu en D2 depuis la création de la Bundesliga en 1963, n'est plus qu'à deux points du 16e Mayence, qui occupe la position de barragiste, alors qu'il reste deux matches à disputer.

BeSoccer

BeSoccer

infos 65K RANK 1
vues 462M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook