noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

OL–Juventus, porte d'entrée du coronavirus à Lyon ?

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,111

Pin OL–Juventus, porte d'entrée du coronavirus à Lyon ? AFP
OL–Juventus, porte d'entrée du coronavirus à Lyon ? AFP

OL–Juventus, porte d'entrée du coronavirus à Lyon ?

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,111

Un médecin lyonnais dénonce le maintien du match, le 26 février, qui avait vu déferler 3 000 supporteurs de la Juventus de Turin à Lyon, sujet à polémique à l'époque en raison de l'épidémie de Covid-19.

Et si, à l'instar d'Atalanta Bergame-Valence le 19 février dernier à Milan, le huitième de finale aller de Ligue des champions entre l'Olympique Lyonnais et la Juventus à Lyon le 26 février, avait été le déclencheur de l'explosion du nombre de cas de Covid-19 en France, et plus particulièrement dans le Rhône ?

C'est en tout cas l'hypothèse émise par le docteur Marcel Garrigou-Grandchamp dans une tribune publiée sur le site de la Fédération des Médecins de France il y a quelques jours. 

Le docteur développe pour 'Sport': "J’ai constaté en observant le nombre de cas déclarés sur le Rhône, l’Isère et la Haute-Savoie, un net accroissement du nombre de cas, deux semaines environ après le match OL-Juventus, qui s’est tenu à Lyon, au Groupama Stadium, et qui avait fait venir un certain nombre de supporters d’Italie (3000, ndlr)."

"On m’avait répondu à l’époque que Turin n’était pas en zone sensible. Or, lorsque l’on connait le football italien, on sait que la Juventus draine des supporters à travers toute l’Italie, et donc certainement des Lombards, en pleine zone contaminée, sont venus à Lyon."

Walter Ricciardi, membre italien de l'OMS, considère ce match comme "l'accélérateur de la propagation du virus".

Position partagée par Massimo Galli, spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital Sacco de Milan : "Ce match a certainement pu être un important véhicule de contagion."

Ou encore par Sera Fabiano Di Marco, pneumologue de l'hôpital Jean-XXII de Bergame qui parle de ce match comme d'une "bombe biologique". 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 94K RANK 1
vues 690M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook