noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Avec Mama Baldé, Dijon mise sur la filière lusitanienne

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,551

Pin Avec Mama Baldé, Dijon mise sur la filière lusitanienne. GOAL
Avec Mama Baldé, Dijon mise sur la filière lusitanienne. GOAL

Avec Mama Baldé, Dijon mise sur la filière lusitanienne

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,551

Balloté d'une ville à l'autre au Portugal, Mama Baldé pose enfin ses valises à Dijon qui voit dans ce premier joueur bissau-guinéen de l'histoire du DFCO un de ces jeunes talents à fort potentiel sur lequel le club bourguignon base sa politique sportive.

Dijon, qui sera l'un des plus faibles budgets de Ligue 1 cette saison, ne peut pas se permettre de folie: c'est au Desportivo Aves, 14e du dernier championnat du Portugal, où il était prêté par le Sporting, que les Bourguignons ont déniché Mama Baldé, leur nouvel ailier de 23 ans.

L'international bissau-guinéen (4 sélections), qui a participé à la dernière Coupe d'Afrique des Nations avec les Djurtus, a signé pour quatre ans en Côte-d'Or, dans le cadre du transfert du défenseur Valentin Rosier au Sporting Lisbonne. Ce dernier avait également saisi sa chance à Dijon, qui l'avait repéré à Rodez.

Lors des deux dernières saisons, Baldé était prêté au Desportivo Aves où il a inscrit huit buts lors du dernier exercice. "Nous suivons avec attention le championnat du Portugal, où nous allons régulièrement observer des matches et où nous disposons d'un bon réseau", détaille Sébastien Larcier, responsable de la cellule recrutement du DFCO. 

"Ce qui est intéressant chez lui, c'est sa polyvalence. Il est ailier droit, mais peut également dépanner défenseur latéral ou au milieu", poursuit Larcier. Né à Bissau, mais arrivé jeune au Portugal, Baldé avait rejoint le Sporting Portugal en junior, avant de rejoindre Sintra (D3) et de revenir au Sporting, où il a alterné entre les apparitions avec l'équipe B et les prêts, à Benfica Castelo Branco (D3, 2015) puis Aves. 

Ses bonnes statistiques en 2018-2019 ont convaincu Dijon de l'inclure dans la transaction de la vente de Rosier.

- Un profil différent -

"Nous n'avions pas ce profil dans l'équipe. C'est un joueur polyvalent, plutôt athlétique et capable de prendre la profondeur, d'étirer les lignes. Il est également doté d'un bon bagage technique", analyse l'entraîneur Stéphane Jobard, qui a validé la proposition des recruteurs du DFCO, séduit par les qualités du joueur.

Baldé, qui n'a repris l'entraînement collectif que le 22 juillet, pour cause de congés après sa participation à la Coupe d'Afrique des Nations en Egypte avec sa sélection, n'a pas été utilisé lors du dernier match amical de l'équipe dijonnaise battue par Reims, le 27 juillet (3-1). Mais l'attaquant a rapidement affiché une volonté de s'intégrer dans le collectif dijonnais, même s'il ne parle pas encore français.

Il est épaulé par l'attaquant cap-verdien Julio Tavares, qui l'accompagne presque partout et lui traduit les consignes de l'encadrement technique. L'un des enjeux de sa première saison hors du Portugal sera son adaptation à la Ligue 1. "Il est dans une phase de progression. Il reste sur une bonne saison, il peut apporter des choses à l'équipe. Ce n'est pas un joueur qui va marquer vingt buts par an, mais il sait aussi se monter adroit dans la finition", prévient Stéphane Jobard.

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 760M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook