noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Barcelone s'impose difficilement à Prague

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 3 +23k

Pin Barcelone s'impose difficilement à Prague. AFP
Barcelone s'impose difficilement à Prague. AFP

Barcelone s'impose difficilement à Prague

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 3 +23k

Un adversaire tchèque pas si facile. Le FC Barcelone a eu besoin des coups de génie de Messi et ter Stegen pour battre difficilement le Slavia Prague (2-1) mercredi et grimper seul en tête de son groupe en Ligue des champions.

Un but d'entrée de jeu de Messi (3e) et un contre son camp d'Olayinka (56e) permettent aux Blaugranas de prendre trois points d'avance sur le Borussia Dortmund, battu par l'Inter à Milan, dans le groupe F.

Dans cette première confrontation entre les Blaugranas, prétendants à la Coupe aux grandes oreilles, et l'équipe a priori la plus faible du groupe, on aurait pu s'attendre à une démonstration des Catalans et un score-fleuve. Que nenni!

Ce sont bien les Tchèques, dominateurs en première période, qui ont tenté (24 à 13) et cadré (9 à 7) le plus de frappes. Et ils auraient pu accrocher les Catalans à la faveur d'une fin de match d'attaque-défense débridée.

Car malgré l'ouverture du score très tôt par Messi, qui a récupéré un ballon au milieu de terrain et l'a expédié au fond après une combinaison avec Arthur Melo, le Barça a connu un long passage à vide, ne conservant son avance que grâce à son gardien Marc-André ter Stegen.

De la jambe sur un tir de Jaroslav Zeleny à bout portant (20e), au réflexe pour contrer Lukas Masopust (35e), du bout des doigts pour dévier une superbe frappe de Peter Olayinka (36e), l'Allemand a plusieurs fois sauvé les meubles.

Jusqu'à l'égalisation de Jan Boril (50e). Le défenseur tchèque a trompé la défense barcelonaise, bien servi à l'entrée de la surface par Lukas Masopust.

Il aura fallu une erreur défensive de Peter Olayinka, l'avant-centre de Prague, pour offrir les trois points au Barça. Sur un coup franc, le Nigérian n'est pas parvenu à dégager le ballon, et a trompé son gardien (56e) en déviant de la poitrine dans ses filets un tir de renard de Luis Suarez dans un angle fermé.

But amer pour l'Uruguayen, qui croyait avoir mis fin à sa disette de quatre ans à l'extérieur en C1... et devra encore patienter pour rouvrir son compteur loin du Camp Nou.

Peut-être se vengera-t-il au match retour contre le Slavia le 5 novembre?

BeSoccer

BeSoccer

infos 80K RANK 1
vues 588M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook