noscript image

Lucas et les Spurs l'emportent au bout du suspense !

Lucas et les Spurs l'emportent au bout du suspense !

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 10 +56k

Après avoir été menés 2-0 face à l'Ajax, Lucas Moura et les Spurs sont parvenus à renverser les locaux pour rejoindre Liverpool en finale de la C1.

Comme des millions de fans de football devant leurs écrans de télévision, nul doute que les joueurs de l'Ajax Amsterdam et de Tottenham avaient eux aussi les yeux rivés sur l'anthologique demi-finale retour de Ligue des Champions entre les Reds de Liverpool et le FC Barcelone (4-0). Et au vue du niveau d'intensité et d'émotion de cet affrontement, force est de constater que les deux formations qui s'affrontaient ce mercredi soir à la Johann Cruyff ArenA étaient prévenues : la victoire des partenaires de Frenkie de Jong à l'aller sur la plus petite des marges laissait encore largement la place à ceux de Moussa Sissoko. 

Néanmoins, si rien n'était insurmontable au coup d'envoi pour les Anglais, la formation hollandaise n'avait quant à elle aucune raison de douter, sûre de son jeu et forte des éliminations successives d'un Real Madrid triple tenant du titre et de la Juventus Turin d'un Cristiano Ronaldo en mission. Bref, toutes les conditions étaient réunies pour assister à une magnifique soirée de football à Amsterdam. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'affiche a été à la hauteur de l'évènement. 

Matthijs de Ligt, le dynamiteur

En effet, si tous les ingrédients pour assister à un match de haute voltige étaient réunis à la Johann Cruyff ArenA, encore fallait-il qu'un fait de match ne vienne lancer les hostilités pour permettre à la pression de descendre d'un cran de part et d'autre. Pour cela, l'Ajax Amsterdam pouvait compter sur son capitaine et véritable attraction du football européen ces derniers mois, en la personne de Matthijs de Ligt, qui était vraisemblablement pressé ce mercredi soir. Dès la 5ème minute de jeu et suite à un corner venant de la droite, la joueur de 19 ans, courtisé par les plus grands clubs, s'élevait encore et toujours plus haut que tout le monde dans la surface de réparation. Entre puissance et apesanteur, le défenseur central expédiait alors un coup de casque imparable dans les filets d'Hugo Lloris. Le match était lancé. 

​Mené mais pas abattu, Tottenham n'attendait pas plus d'une minute pour faire passer un immense pression dans l'arrière garde des joueurs à la tunique rouge et blanche. Ainsi, le portier de l'Ajax était sauvé par son poteau dans la foulée sur un centre tir d'Heung-min Son... Sans surprise et dans la lignée de la soirée de mardi soir, l'intensité était au rendez-vous à Amsterdam, laissant présager un match de gala. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le rythme ne baissait pas durant le reste de la première période, qui voyait ensuite Hakim Ziyech doubler la mise d'une frappe limpide du pied gauche à la 37ème minute de jeu. Dans une ambiance incroyable, l'Ajax Amsterdam venait de crucifier son adversaire du soir, tandis que les Spurs de Tottenham devaient désormais marquer trois buts pour se qualifier. 

Le suspense décidément à son apogée cette année en Ligue des Champions

Marquer trois buts en une mi-temps pour se qualifier ? Impossible, ou presque. Car ce n'est pas faute de le marteler, cette Ligue des Champions cuvée 2018-2019 est différente des autres, offrant à chaque fois des scénarios tous plus insoupçonnés les uns que les autres. Et au même titre que de nombreux matches avant elle, cette confrontation entre Tottenham et l'Ajax Amsterdam n'y a pas échappé. Loin de là. Car si la messe semblait entendue pour les protégés de Mauricio Pochettino, les Anglais revenaient des vestiaires transfigurés. Grâce à leurs meilleures intentions, et leur détermination à, eux aussi, venir créer l'exploit, ces derniers n'allaient pas tardé à être récompensés. Symbole de cette révolte ? Lucas Moura, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain, auteur d'un doublé retentissant. 

Vraisemblablement inspiré par celui inscrit par Georginio Wijnaldum mardi soir face à Barcelone, Lucas Moura poignardait l'Ajax Amsterdam à deux reprises, le tout en seulement quatre minutes. Surréaliste. D'abord, en finissant de près du pied gauche à la 55ème minute de jeu. Ensuite, en parvenant presque miraculeusement à doubler la mise au terme d'un slalom pourtant mal engagé dans la défense hollandaise à la 59ème minute. Après avoir exulté, les locaux allaient donc devoir retenir leur souffle et vibrer jusqu'au bout, puisqu'il ne suffisait que d'un but aux Spurs pour rejoindre Liverpool en finale, le 1er juin prochain, à Madrid. 

Le suspense allait rester entier jusqu'au terme de la rencontre, intégralement disputée sur un rythme à couper le souffle. En fin de rencontre, Tottenham avait même l'occasion de renverser l'Ajax à la 88ème minute de jeu, quand Vertonghen voyait sa reprise de la tête s'échouer sur la transversale d'Onana, avant que ce dernier ne délecte les spectateurs d'une parade de très grande classe. L'exploit était passé tout proche pour des Spurs ultra méritants. Mais ce n'était finalement que partie remise, puisque Lucas Moura, encore lui, signait un triplé historique dans le temps additionnel. De nouveau, le miracle s'était produit dans cette Ligue des Champions édition 2018-2019 qui restera à jamais comme l'une des plus spectaculaires. La finale sera donc 100% anglaise dans quelques semaines, entre les Spurs de Tottenham et les Reds de Liverpool, deux équipes qui auront cru en leur rêve jusqu'au bout du suspense. On en redemande ! 

BeSoccer

BeSoccer

infos 62K RANK 1
vues 432M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook