noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Denayer, priorité de Naples pour l’après-Koulibaly

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,789

Pin Denayer, priorité de Naples pour l’après-Koulibaly. AFP
Denayer, priorité de Naples pour l’après-Koulibaly. AFP

Denayer, priorité de Naples pour l’après-Koulibaly

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,789

Selon les informations du média belge 'Het Laatste Nieuws', Jason Denayer serait la priorité de Naples pour succéder à Kalidou Koulibaly.

Fin de saison canon pour Jason Denayer (25 ans). Et débuts tout aussi tonitruants pour la suivante. Excellent lors du Final 8 de la Ligue des Champions, le défenseur central a parfaitement géré son retour en Ligue 1… avant d’inscrire son premier but avec la Belgique face au Danemark (2-0) samedi. De quoi attirer le regard des plus grands clubs !

Le Napoli, seul en course ?

Selon les informations du média belge 'Het Laatste Nieuws', ils sont actuellement deux à se renseigner sur la situation de Denayer, recruté par l’OL à Manchester City en 2018 pour la modique somme de 10 millions d’euros. Arsenal, mais les Gunners viennent tout juste de recruter Gabriel (ex-LOSC) au même poste, et Naples.

Et contrairement aux Anglais, les Italiens pourraient prochainement perdre leur patron du secteur défensif, Kalidou Koulibaly, annoncé à Manchester City. Si le Sénégalais rejoignait effectivement Pep Guardiola, alors Denayer deviendrait officiellement la cible prioritaire des Partenopei, selon 'Het Laatste Nieuws'.

L’OL discutera à partir de 30 millions d'euros.

Reste à savoir quelle position adoptera l’OL. D’après nos confrères belges, les dirigeants rhodaniens seraient prêts à négocier à partir de 30 millions d’euros. Il faut dire que Jean-Michel Aulas a besoin de renflouer les caisses sans Coupe d’Europe à jouer, mais perdre son défenseur central ô combien important serait-il un bon calcul ? Difficile à dire, et le même problème se pose pour le joueur.

Certes, Denayer a le niveau pour jouer la Ligue des Champions chaque saison, ce que Lyon ne fera pas lors de l’exercice qui vient tout juste de démarrer. Mais Naples non plus… Les Partenopei pourront lui offrir une place de patron, de titulaire indiscutable, mais le Belge l’a déjà chez les Gones. Comme souvent, la réalité économique pourrait avoir raison de ce dossier.

BeSoccer

BeSoccer

news 113K RANK 1
vues 834M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook