noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Décès de Michel Hidalgo à l'âge de 87 ans

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 8,751

Pin Décès de Michel Hidalgo à l'âge de 87 ans. AFP
Décès de Michel Hidalgo à l'âge de 87 ans. AFP

Décès de Michel Hidalgo à l'âge de 87 ans

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 8,751

L’ancien sélectionneur de l’Equipe de France, Michel Hidalgo, est décédé aujourd’hui à l’âge de 87 ans.

Le football français est en deuil. Ce jeudi après-midi, une de ses plus grandes figures a rendu l’âme des suites d’une longue maladie. Il s’agit de Michel Hidalgo. L’homme qui a offert à l’équipe de France son tout premier titre majeur en 1984, avec la conquête de l’Euro, est décédé à 87 ans à Marseille.

Hidalgo avait célébré son dernier anniversaire il y a à peine quatre jours. Selon un de ses proches, sa mort n’a rien à voir avec le coronavirus, mais résulte bien de la maladie dont il souffrait depuis de longues années.

C'est en tant que sélectionneur des Bleus, entre 1976 et 1984 (un record de longévité à ce poste), que cet adepte du jeu offensif a marqué l'histoire. En 1982, il mène les Bleus à la demi-finale du Mondial, cette élimination aux tirs au but tristement célèbre à Séville contre l'Allemagne. Et deux ans plus tard, il place la sélection française sur le toit de l'Europe avec une victoire en finale à domicile contre l'Espagne (2-0).

Il restera célèbre pour sa mise en place d'un "carré magique" au milieu de terrain, composé de Michel Platini, Alain Giresse, Jean Tigana et Luis Fernandez, quatre joueurs alignés lors du sacre obtenu au Parc des Princes. Le premier du football français, qui allait devoir patienter jusqu'en 1998 pour soulever un nouveau trophée international, la Coupe du monde, avant l'Euro-2000 et le Mondial-2018.

Hidalgo, qui est natif de Leffrinckoucke, avait aussi connu une carrière de joueur, même si celle-ci fut plus modeste. Après avoir fait ses armes au Havre, il avait signé à Reims, où il a été coaché par son mentor Albert Batteux. Champion de France en 1955, il avait participé à la première finale de la Coupe des clubs champions européens, inscrivant un but contre le Real Madrid d'Alfredo Di Stefano (3-4). Il a aussi remporté deux titres de champion (1961, 1963) avec l’AS Monaco.

Après la fin de sa carrière d’entraineur, il avait aussi occupé le poste de manager général de l’OM. Une expérience dont il n'a pas gardé un excellent souvenir. Il a aussi présidé l’UNFP pendant plusieurs années et a été l’un des artisans de la création de la FIFPro. Il s’est retiré du monde de football depuis de longues années déjà et vivait à Marseille, entre le Vélodrome et la mer.

BeSoccer

BeSoccer

infos 89K RANK 1
vues 671M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook