noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Mondial-2018 : l'Espagne, un festival en ouverture des qualifications

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,928

Pin Lattaquant espagnol Diego Costa (c) est félicité par Jordi Alba, après un de ses deux buts face au Liechtenstein en qualifications pour le Mondial-2018 à León, le 5 septembre 2016
Lattaquant espagnol Diego Costa (c) est félicité par Jordi Alba, après un de ses deux buts face au Liechtenstein en qualifications pour le Mondial-2018 à León, le 5 septembre 2016

Mondial-2018 : l'Espagne, un festival en ouverture des qualifications

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,928

Des doublés de Diego Costa, Alvaro Morata et David Silva ont permis à l'Espagne d'atomiser le Liechtenstein (8-0) lundi et de débuter par un festival sa campagne de qualification pour le Mondial-2018, prenant la tête du groupe G (zone Europe).

Revanchard après avoir été critiqué pour son manque d'efficacité, Costa a montré la voie avec un doublé de la tête (10e, 66e). Et Morata, entré en jeu à la place de Costa, l'a imité en marquant à angle fermé (82e) puis en force (83e), avant que Silva ne signe à son tour un doublé (59e, 90e+1).

Les Espagnols ont également marqué sur un but tout en finesse de Sergi Roberto (55e) et un plat du pied de Vitolo sur une passe de Silva (60e). Et dire que Koke a trouvé le poteau (52e) et que Silva s'est vu refuser un but apparemment valable (90e) !

Bref, dans le petit stade de Leon (nord-ouest de l'Espagne), la "Roja" du nouveau sélectionneur Julen Lopetegui a largement dominé les débats face à un modeste adversaire classé 182e au classement Fifa.

L'ère Lopetegui avait bien débuté jeudi dernier contre la Belgique (2-0) en amical, avec déjà un doublé de Silva. Lundi, cette équipe a confirmé avoir trouvé un nouveau souffle après la perte de ses couronnes mondiale puis européenne.

Le scénario du match a en outre donné raison à Lopetegui d'avoir rappelé Diego Costa, non retenu pour l'Euro-2016 en raison de blessures récurrentes et de problèmes d'indiscipline.

Sur un bon coup franc de Koke, c'est Costa qui a ouvert le score d'une tête décroisée (10e). L'attaquant hispano-brésilien a ensuite récidivé (66e), en deux temps.

Avec ce premier doublé sous le maillot espagnol, qui porte à 3 buts son bilan en 12 sélections, le joueur de Chelsea en a profité pour faire taire les critiques reçues dans la presse ces derniers jours. Et il s'est posé en alternative crédible en pointe, même si Morata a réussi une rentrée spectaculaire.

Mais attention! Pour cette nouvelle Espagne, l'opposition risque néanmoins d'être d'un tout autre niveau le 6 octobre contre l'Italie, revanche du huitième de finale de l'Euro-2016 remporté par la Nazionale en juillet (2-0).

BeSoccer

BeSoccer

infos 99K RANK 1
vues 724M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook