noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Pourquoi Denayer est aussi vital à Lyon que Fekir et Memphis

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,307

Pin Le Belge s'est imposé à Lyon. Goal
Le Belge s'est imposé à Lyon. Goal

Pourquoi Denayer est aussi vital à Lyon que Fekir et Memphis

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,307

Moins d'un an après son arrivée en Ligue 1, l'international belge s'est imposé comme un titulaire indiscutable de par ses séduisantes performances.

Au milieu des stars telles que Memphis Depay et Nabil Fekir, il n’est pas facile pour un défenseur de s'accaparer la lumière. Jason Denayer y est pourtant parvenu en empilant les prestations solides dans le onze lyonnais. L'international belge, âgé de 23 ans, semble même avoir résolu le casse-tête du défenseur central à l'OL. Celui qui pénalisait le club depuis sept ans et le départ à la retraite du Brésilien Cris.

À son arrivée de Manchester City, le 21 août dernier, Denayer n'avait pas suscité beaucoup d'intérêt. Les supporters de l'OL étaient plutôt sceptiques à l'endroit d'un joueur qui n'avait jamais réussi à effectuer une seule apparition en championnat avec les Citizens. De plus, son recrutement n'a été décidé qu'après l'échec des négociations avec le prometteur arrière portugais de Benfica, Ruben Dias. Ce dernier était la cible numéro 1 de la direction pour ce secteur.

Certes, Denayer avait impressionné durant ses prêts au Celtic, à Galatasaray et à Sunderland, mais son transfert en France de manière permanente devait être celui qui allait définitivement lancer sa carrière au plus haut niveau. Ou pas.

Arrivé pour un prix avoisinant les 10 millions d’euros seulement, hors primes, il a vu sa valeur croître de façon exponentielle au cours d’une saison impressionnante.

"Il a toutes les caractéristiques que nous recherchions: il peut jouer tous les rôles en défense, il possède une intelligence de jeu, un bon sens du positionnement, il est rapide et il est puissant dans les duels", a commenté Florian Maurice, responsable du recrutement à l'OL, après la finalisation du deal. La patience dont a fait montre l'OL pour recruter un joueur qu'il poursuivait depuis trois ans a fini par payer.

Les principaux faits d'arme de Denayer sont survenus un soir de victoire (2-1) en championnat contre le Paris Saint-Germain. Un match durant lequel il avait notamment effectué un sauvetage spectaculaire sur sa ligne. Une performance de tout premier ordre et qu'il a aussi pu confirmer lors des autres grandes affiches qu'ont vécu les Gones cette saison. Avec notamment cette double confrontation contre Manchester City en Ligue des Champions, où lui et ses partenaires sont restés invaincus. Ou alors lors du nul à domicile contre Barcelone en 8es de finale aller de la même compétition (0-0).

Si le club rhodanien veut goûter à nouveau à la plus belle des compétitions européennes lors de la prochaine campagne, il aura besoin d'un Denayer à son meilleur niveau au cours des dernières semaines de l'exercice en cours. Les hommes de Bruno Genesio sont talonnés par Saint-Etienne et Marseille pour la troisième place en Ligue. 1, celle qu'ils occupent actuellement mais qui s'est sérieusement fragilisée avec leurs faux-pas récents .

Le jeune défenseur n'est cependant de ceux qui tremblent face à la pression. Au contraire, c'est même l'une des raisons pour laquelle il a décidé de s'installer à Lyon. Il voulait jouer régulièrement, pouvoir se tester et démontrer les qualités qu'il avait. "Il y a une bonne visibilité du football français dans les médias, a-t-il expliqué Denayer. Jouer dans les grands matches est un avantage pour moi. Je joue même à un niveau supérieur à celui d’avant".

En l'absence de barrière de la langue, Denayer a vite pris ses marques en France, s'attirant les éloges de Bruno Genesio suite à ses débuts rêvés. En février dernier, le coach lyonnais déclarait : "Il a le sentiment qu’il est ici depuis longtemps et c’est la même chose pour nous. Il a répondu à nos attentes en terme de rendement et a gagné en importance au sein de l’équipe. En particulier avec la façon dont il contrôle l'axe de la défense avec Marcelo. "

Malgré la saison la plus solide de sa carrière et les compliments auxquels il a eu droit depuis qu'il s'est installé à Lyon, Denayer reste modeste, y compris au sortir de ses performances les plus marquantes sous la tunique des septuples champions de France.

Après avoir hérité du titre de l'homme du match face à Barcelone au Parc OL pour avoir réussi à parfaitement museler Lionel Messi, il a refusé d'accepter le moindre crédit. Ou, plutôt, il s'est attelé à le partager avec ses coéquipiers. "C'était une performance d'équipe, tout le monde a bien fait son travail, a-t-il confié au site de l'UEFA. C’est vrai que je me sentais bien dans le jeu mais toute l’équipe a fait son boulot."

Son attitude terre-à-terre était à nouveau perceptible cette semaine quand il a critiqué les millardaires qui se sont empressés à faire des dons colossaux pour la rénovation de Notre Dame de Paris en oubliant ceux qui souffrent de la famine.

Et compte tenu de ces performances, il ne serait pas surprenant que certains des plus grands clubs européens s'intéressent à lui cet été. Denayer a cependant assuré qu'il était déjà préparé à y tourner le dos. "Pour moi, tout va bien ces derniers mois, a-t-il indiqué le mois dernier. Je joue bien et cela m’a permis de revenir en équipe nationale. J’ai besoin de stabilité et c’est clair que je resterai à Lyon l’année prochaine. C’est ma première saison ici et je ne pense pas à un départ. De plus, je ne crois pas que le club me le permette "

Alors que Memphis et Fekir essayent tous les deux de quitter Lyon à la recherche d'autres opportunités, cet été s'annonce comme un été de transition dans le centre de la France. Mais, avec Denayer au cœur de la défense, l'OL sait déjà qu'il dispose d'une base solide pour bâtir son avenir et une formation compétitive.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 113K RANK 1
vues 831M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook