noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"Neymar et Mbappé ensemble, ça change tout", prévient Thomas Tuchel

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 3,297

Pin Le coach du PSG va pouvoir compter sur ses deux superstars. goal
Le coach du PSG va pouvoir compter sur ses deux superstars. goal

"Neymar et Mbappé ensemble, ça change tout", prévient Thomas Tuchel

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 3,297

Le coach du PSG va pouvoir compter sur ses deux superstars ensemble pour la première fois de la saison ce dimanche à Reims (21 h).

Alors qu'Idrissa Gueye reste incertain ce samedi, le PSG ne pourra pas compter sur Thilo Kehrer dimanche à Reims (21 h). L'entraîneur Thomas Tuchel a confirmé le forfait de l'Allemand en conférence de presse. Il a également évoqué la suspension d'Angel Di Maria et les rumeurs envoyant Antonio Rüdiger et Tiémoué Bakayoko au PSG. Deux pistes que le technicien parisien n'a pas souhaité confirmé devant les médias.

Pouvez-vous nous faire un point sur le groupe. Quels seront les absents à Reims ?

Thomas Tuchel : Aujourd'hui, il manque seulement Layvin Kurzawa, Juan Bernat et Thilo Kehrer. On doit voir avec Idrissa Gueye. Il a participé à l'entraînement ce matin, mais il sent encore quelque chose. On va voir.

Pour la première fois depuis le début de saison, vous allez pouvoir aligner Neymar, Mauro Icardi, Kylian Mbappé et Angel Di Maria. Vont-ils démarrer dimanche à Reims ?

J'ai le sentiment qu'on a fait une semaine avec beaucoup de qualité et une bonne attitude de la part de tout le monde. C'est possible qu'on joue en 4-4-2 demain, avec les quatre offensifs, mais je n'ai pas décidé encore si on restait comme ça ou si on changeait un petit peu. Je déciderai aujourd'hui ou demain matin.

Y'a-t-il un manque de confiance du côté de Mauro Icardi ?

Les grands buteurs sont des gars sensitifs. Mauro joue à un poste important et lui-même attend qu'il marque toujours. Il traverse une phase peu facile, mais c'est dans un contexte particulier, après le Covid. La seule chose, c'est de rester calme et de continuer à travailler. Je suis sûr qu'l manque d'un petit pourcentage de confiance. Je ne peux pas lui offrir ce pourcentage par un simple discours ou des exercices sur le terrain. Il faut juste marquer, créer des occasions pour lui. Il a fait une bonne semaine et j'ai confiance pour que tout cela revienne. 

"Un sentiment très mauvais", après les décisions de la commission de discipline suite à PSG-OM Neymar et Mbappé pourraient débuter tous les deux, qu'est-ce que ça change ?

C'est facile, ça change tout. C'est plus difficile de défendre sur eux deux pour nos adversaires. C'est aussi plus facile pour nous d'attaquer, de trouver des espaces. On a déjà trouvé des solutions sans les deux dans des matches importants. Evidemment, ce n'est pas la meilleure chose. On préfère les avoir tous les deux, et demain ils vont jouer ensemble normalement.

Angel Di Maria a été suspendu quatre matches par la commission de discipline pour avoir craché en direction d'Alvaro Gonzalez lors de PSG-OM. Comprenez-vous cette sanction ?

Je peux comprendre, oui. Il a eu une réaction qu'on n'aime pas, c'est clair. Mais je peux aussi constater qu'on a 14 matches matches de suspension pour nos joueurs, contre 4 pour l'autre équipe (l'OM). Il y a une grande différence dans le nombre de suspensions, et ça je ne peux pas le comprendre. Je dois juste l'accepter. Mais le comprendre, dans cette situation, ce n'est pas possible. Tous les gars ont montré une mauvaise réaction, c'est clair, mais je reste persuadé qu'on n'était pas seuls. Avec 14 contre 4, on a l'impression qu'on était presque les seuls responsables de cette situation, ça me donne un sentiment très mauvais.

Pourquoi Marco Verratti porte-t-il si peu le brassard de capitaine ?

Marco est un gars incroyable. Chaque jour, il est là, il ne change pas. Il est toujours là avec le sourire, prêt à tout donner sur le terrain. Je suis très heureux d'être son entraîneur. (...) Il n'a pas porté le brassard de capitaine très souvent, mais pour moi ça ne fait pas une grande différence. Il est là pour aider et donner une bonne atmosphère. Mentalement, il est l'un de nos leaders c'est sûr. On parle de beaucoup de choses dans le vestiaire. Je le traite comme un capitaine, mais il n'a pas forcément besoin d'avoir le brassard.

"On veut que Marcin Bulka prolonge, mais il doit jouer maintenant" Que pensez-vous des débuts d'Alessandro Florenzi ?

On est très satisfaits. Ce n'est pas facile de changer de club, dans une nouvelle ville et un nouveau pays. Mais il a montré de la qualité dès son arrivée. C'est un gars très fiable, heureux d'être sur le terrain. J'ai l'impression qu'il a rapidement été accepté par le groupe, on a pu le voir. Les débuts sont très bons et j'espère que ça va continuer comme ça.

Garissone Innocent et Marcin Bulka vont-ils partir ?

On veut que Marcin Bulka prolonge son contrat, mais il doit jouer. Je suis très content de lui, on a confiance en ses qualités, mais il est important qu'il joue une saison complète en enchaînant les matches. Je pense qu'on va trouver une solution pour lui. C'est un petit peu la même chose pour Garissone. Il cherche un club, et s'il trouve, il pourra partir.

Qu'est-ce qui pourrait vous plaire chez Antonio Rüdiger et Tiémoué Bakayoko ?

Je n'aime pas commenter les rumeurs. Ces joueurs appartiennent à d'autres clubs et on doit respecter ça. Ca ne sert à rien de parler de ces deux noms. Je peux seulement dire que le club connaît mon avis. Il connaît mon analyse et celle de mon staff. J'attends. Le mercato n'est pas fini. La situation n'est pas simple, mais on a encore un petit peu de temps.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 104K RANK 1
vues 769M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook