noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Sirigu reprend goût avec la Nazionale

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,530

Pin Sirigu reprend goût avec la Nazionale. AFP
Sirigu reprend goût avec la Nazionale. AFP

Sirigu reprend goût avec la Nazionale

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,530

Après s'être un peu perdu en route lors de la délicate fin de son aventure avec le Paris SG, Salvatore Sirigu est revenu à un excellent niveau depuis deux saisons au Torino et se retrouve même titulaire en sélection italienne, en l'absence de Donnarumma.

Aligné d'entrée samedi en Grèce (victoire 3-0), Sirigu le sera encore mardi à Turin face à la Bosnie-Herzégovine et aura donc affronté en tant que titulaire les deux adversaires présumés les plus difficiles de la Nazionale.

Certes, le Sarde profite en ce mois de juin de la blessure de Gianluigi Donnarumma, devenu le N.1 de la sélection italienne depuis le retrait d'un autre Gianluigi, Buffon.

Mais alors qu'il a aussi convoqué trois portiers sans la moindre sélection (Cragno, Gollini et Mirante), Roberto Mancini peut compter avec Sirigu sur un vrai N.1 bis, porté par une saison parfaite avec le Torino, où il était venu se relancer en 2017.

L'ancien gardien de Palerme sortait alors de deux années compliquées, une où il n'avait que très peu joué au PSG, barré par Kevin Trapp, et l'autre où il s'était égaré en Espagne, avec deux prêts difficile à Séville puis à Osasuna Pampelune.

Déjà la saison dernière, l'air italien avait fait du bien à Sirigu, qui avait retrouvé des couleurs dans les buts du "Toro", où il était venu remplacer l'ancien gardien de l'équipe d'Angleterre Joe Hart.

Et l'exercice qui vient de se conclure a été celui de la confirmation, avec une saison brillante même si vécue discrètement, Sirigu faisant peu de bruit et ne cherchant pas vraiment la lumière.

Invincibilité

Physiquement impeccable et mentalement plein de fraîcheur, le Sarde s'est en tous cas imposé comme un des deux ou trois meilleurs gardiens du championnat d'Italie, qui en compte pourtant énormément de valeur.

Au passage, l'ancien Parisien est resté invaincu 599 minutes, soit la deuxième plus longue période d'invincibilité pour un gardien du club, derrière les 690 minutes de Valerio Bacigalupo, le gardien du mythique "Grande Torino" des années 40, mort dans la catastrophe aérienne de Superga.

L'équipe d'Italie de son côté reste sur plus de six matches d'affilée sans but encaissé (577 minutes), du jamais vu depuis 2006, et Sirigu y a contribué, encore samedi face à la Grèce avec pour sa 21e sélection une belle horizontale sur un tir de Fortounis, l'une des rares occasions concédées par l'Italie à Athènes.

"On a beaucoup parlé ces derniers jours de ce record d'invincibilité et je suis heureux de le partager avec Gigio (Donnarumma)", a déclaré Sirigu, véritablement revenu à son meilleur niveau.

Au point d'envisager une place de titulaire à l'Euro 2020, dont les Italiens ne sont déjà plus très loin avec trois victoires lors de leurs trois premiers matches du groupe J ?

"Non, je n'y pense pas. Je suis revenu en Nazionale en me concentrant d'abord sur mes objectifs avec le Torino, puis sur ceux de la sélection. Ca me fait plaisir de jouer titulaire, mais ce qui me fait surtout plaisir c'est de faire partie de ce groupe", a-t-il relativisé sur la RAI.

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 756M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook