noscript image

Les différents scenarii possibles pour la Ligue des champions en Serie A

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,256

Pin Les différents scenarii possibles. Goal
Les différents scenarii possibles. Goal

Les différents scenarii possibles pour la Ligue des champions en Serie A

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,256

À 3 levées de la fin en Serie A, l'Inter, l'Atalanta, l'AC Milan et l'AS Roma se disputeront les deux dernières places pour disputer la prochaine C1.

Le championnat d'Italie touche à sa fin. À deux journées du baisser de rideau, plusieurs vérités n'ont pas encore été livrées. Si comme chaque année ou presque, le suspense n'a pas duré longtemps tout en haut du classement, avec une Juventus impériale qui a officialisé un huitième titre consécutif, tout reste à jouer dans la course aux places qualificatives pour la Ligue des champions derrière la Vieille Dame et Naples. La bataille en question concerne cinq formations pour les deux derniers spots, celles situées entre la troisième et la septième place.

L'Inter Milan et l'Atalanta Bergame sont en bonne voie pour composter leur ticket mais l'AC Milan, l'AS Roma et même le Torino peuvent encore rêver à la plus prestigieuse des compétitions.

Les dynamiques des équipes

L'Atalanta, déterminé à disputer pour la première fois de son histoire la phase de poules de la Ligue des champions, compte 4 succès lors de ses 5 derniers matches. Le club de Bergame est aussi invaincu depuis la mi-février et la 23ème journée de Serie A contre le Torino.

Troisième du classement, l'Inter Milan a vu son avance s'estomper ces dernières semaines, mais le club lombard n'a plus perdu depuis la 29ème journée contre la Lazio. La dynamique est également contrastée pour l'AC Milan, qui compte 3 victoires lors de ses 5 derniers matches, mais aussi la Roma et le Torino. Les Giallorossi, qui sortent la tête de l'eau, restent dans le rétroviseur de Milan en n'ayant concédé aucun revers depuis 8 matches. Et le Toro peut toujours croire mathématiquement à une qualification.

Le calendrier de l'Inter est ardu. L'équipe de Luciano Spalletti se déplacera le 19 mai à Naples, qui ne galvaude pas ses derniers matches, et accueillera le 26 mai une formation de bas de tableau, Empoli, qui jouera peut-être encore sa peau en Serie A.

Le programme de l'Atalanta ressemble un peu à celui de l'Inter, mais un déplacement à Turin, contre un champion démobilisé depuis son sacre, n'est plus insurmontable. Et pour conclure, l'Atalanta accueillera dans son antre une équipe engluée dans le ventre mou, Sassuolo.

Les Rossoneri peuvent parvenir à leurs fins en réalisant un sans-faute. L'affaire n'a rien d'un exploit puisque Milan affrontera une équipe déjà reléguée, Frosinone, et terminera contre la SPAL, qui n'a plus rien à jouer.

Le calendrier de la Roma n'est guère plus complexe avec deux adversaires de seconde partie de tableau au menu : Sassuolo, aussi, et Parme, qui a quasiment assuré son maintien et n'aura certainement plus rien à jouer lors de la 38ème journée.

Le deuxième club de Turin n'a pas le droit à l'erreur et doit espérer un faux-pas des autres. Le premier de ces matches sera un déplacement à Empoli, qui est dans une situation critique, avant un dernier match difficile face à la Lazio de Rome, tout juste sacrée en Coupe d'Italie. L

BeSoccer

BeSoccer

infos 66K RANK 1
vues 464M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook