noscript image

Une attaque inédite pour le Real

Pin Attaque inédite pour les 'Merengues'. BeSoccer
Attaque inédite pour les 'Merengues'. BeSoccer

Une attaque inédite pour le Real

Santiago Solari procèdera à des changements pour le rendez-vous de Coupe du Roi face à Melilla. Le 0-4 de l'aller et le besoin de temps de jeu de plusieurs membres de l'équipe impliqueront des rotations, notamment aux avant-postes.

Il devrait y avoir une attaque jusqu'ici inédite cette saison, alignée à Bernabéu. Asensio, Mariano et Vinicius ont de grandes chances d'être titulaires et d'ainsi avoir une opportunité de briller devant leur public.

L'on attendait pas l'Espagnol autant en difficultés cette saison. Le départ de Ronaldo lui offrait une place en attaque et il semblait qu'il aurait enfin le temps de jeu que son talent suggérait. Toutefois, ses prestations sont allées decrescendo durant la saison, encore plus depuis que Solari a pris les commandes de l'équipe. Lucas Vázquez semble aujourd'hui le devancer dans la hiérarchie côté droit.

Il a perdu la fraîcheur qui a sauvé son équipe à plus d'une occasion. Les buts le fuient également alors qu'il nous a habitué à des oeuvres d'art, des coups de canon d'un pied gauche aujourd'hui moins efficace. Face à Melilla, il cherchera à reprendre confiance, apporter du poids devant et créer de nouveau le danger dans la zone de vérité adverse.

De son côté, Mariano retrouverait une place de titulaire un mois et demi plus tard. Face à Levante, il avait joué les 90 minutes puis entre blessures et décisions techniques, s'était habitué au banc 'merengue'.

Il ne cumule que 268 minutes de jeu officielles, avec un but à son actif, et fait partie de ces joueurs qui ont besoin de s'exprimer sur le terrain pour acquérir du temps de jeu. Pour l'instant, Benzema mène la danse et le néo-Madrilène doit saisir les opportunités comme celles offertes aujourd'hui en Coupe du Roi.

Vinicius devrait être le troisième membre de la triplette madrilène face à Melilla. Les projecteurs se sont quelque peu éloignés du Brésilien, mais sa soif de triomphe reste intacte.

La Coupe du Roi est la scène parfaite pour que la jeune pépite 'merengue' tape du poing sur la table. Il a déjà montré qu'il avait des qualités, savait dynamiter un match et qu'il débordait d'envie. Il doit à présent convertir cela en résultats, buts et convaincre Solari.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 6,234 RANK 4
vues 110M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook