noscript image

Vinicius est-il le nouveau Robinho ?

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 6 +33k

Vincius rappelle Robinho. AFP

Vinicius est-il le nouveau Robinho ?

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 6 +33k

Ce jeune joueur s'en moque de plaire ou pas, il veut prouver et être important pour l'équipe. Face à la Real Sociedad il a réalisé un bon match malgré la défaite. Il a fait penser à Robinho quand il venait d'arriver au club, âgé de 20 ans.

Les premiers mois n'ont pas été faciles pour Vinicius qui était flamboyant avec Flamengo. Il a ensuite fait ses valises au Real Madrid à l'âge de 18 ans après avoir fait rêver les supporters au Brésil.

Avec Julen Lopetegui, il n'a pas eu beaucoup de temps de jeu, il a donc dû jouer avec l'équipe de la Castilla où le niveau était trop faible pour lui. Quatre buts en cinq matches avec l'équipe B du Real. À chaque match il a montré qu'il était au-dessus du lot, il a donné tous les arguments nécéssaires pour montrer qu'il méritait sa place en équipe une.

Deux buts et quatre passes décisives avec l'équipe première, en partie grâce à Santiago Solari qui lui a donné plus de confiance que son ancien entraineur quand il s'est retrouvé à la tête de l'équipe. Face à la Real Sociedad il a effectué son premier match titulaire. Il l'a disputé avec beaucoup d'envie, on a pu voir un attaquant très décontracté mais avec beaucoup de gestes incisifs.

Contre tous il est arrivé face au gardien de la Real Sociedad et avait réussi à provoquer un penalty... non sifflé mais qui aurait dû l'être. Ce qui a créé la polémique. Le Brésilien a réalisé un match plutôt complet. Il a réussi six dribbles sur neuf tentés.

Une performance et des gestes qui rappellent les débuts de Robinho quand il avait 20 ans et qu'il laissait bouche-bée les supporters face à Cadiz lors de son premier match. Avec le numéro '10' sur les épaules, un numéro dur à porter, il avait fait mal à la défense adverse.

Des dribbles presque impossibles, des sombreros, des bons contrôles, lors du match contre Cadiz il avait été extraordinaire

Tout comme Vinicius, Robinho n'avait pas arrêté de demander les ballons, suivre les actions, rentrer dans le moule de l'équipe, essayer d'inscrire son nom en majuscules dès son arrivée à Madrid. Une chose que Vinicius pourra réaliser s'il continue les performances comme celle-là.

BeSoccer

BeSoccer

infos 59K RANK 1
vues 405M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook