noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Zidane annonce la couleur

Pin Les premiers choix de Zidane. AFP
Les premiers choix de Zidane. AFP

Zidane annonce la couleur

Zinedine Zidane a dès le premier match amical indiqué les joueurs qu'il compte mettre en avant. Cette nuit face au Bayern, le manager du Real a opté pour un premier onze de continuité, au sein duquel seul la titularisation d'Hazard détonnait. En revanche, il a montré la porte de sortie à Bale, Mariano et l'a laissée entrouverte à d'autres joueurs.

Zidane ne perdait pas de temps à son retour au Real Madrid. Il indiquait à Bale, Llorente ou Reguilón qu'il ne comptait pas sur eux, en plus de prolonger sa confiance à des hommes qui furent clés dans ses précédents schémas. Les Modric, Kroos, Isco ou Asensio redevenaient capitaux, premières épées d'un nouveau projet visant à récupérer les titres laissés la saison dernière.

Le nouveau Real Madrid est entré en scène lors de cette présaison face au Bayern, lors d'un match qui a fini sur une victoire bavaroise (3-1). Le madridisme attendait avec impatience de voir quel onze alignerait Zidane, qui a fait le pari de la continuité. Des nouveaux renforts, seul Hazard a fait ses débuts en tant que titulaire.

Un message clair de ce que souhaite Zidane. Loin de perdre la tête avec des recrues de haut standing (dans l'attente de ce qu'il pourrait se passer concernant Pogba ou une surprise de dernière minute), le technicien français a posé ses cartes sur la table. Et, du moins pour l'instant, il fait confiance à ses fidèles soldats.

Seul Courtois a été capable de reléguer sur le banc l'un des indéboulonnables du premier séjour de Zizou à la Maison Blanche, à savoir Keylor Navas. Pour voir les néo-Merengues, il a fallu attendre la deuxième période. Ce fut à ce moment-là le tour de Jovic, Kubo, Rodrygo ou encore Mendy de s'illustrer, aux sensations diverses et variées pour leurs débuts. Le Brésilien a touché les étoiles pour son premier match avec le Real en inscrivant un but sur coup franc.

Mais, d'autre part, certains joueurs ont reçu de bien mauvaises nouvelles, comme Bale par exemple. Le Gallois s'en ira, Zidane n'aurait pas pu être plus ferme à son sujet en conférence de presse. En outre, Mariano (un autre des oubliés) n'a pas joué non plus, et des hommes comme Lucas Vázquez ou Nacho ont compris qu'ils devront redoubler d'efforts pour se faire une place.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 7,727 RANK 4
vues 149M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook