Une Russie barcelonaise

Pin Umtiti, l'un des poids lourds du Barça au Mondial. AFP
Umtiti, l'un des poids lourds du Barça au Mondial. AFP

Une Russie barcelonaise

La Premier League est très bien représentée en cette Coupe du monde, mais le Barça est l'un des clubs qui s'en sort le mieux sur ce rendez-vous international.

Samuel Umtiti est l'auteur du but qui envoie la France en finale du Mondial 2018. En plus de se montrer impérial en défense, le central 'blaugrana' expédie le cuir au fond des filets belges après un centre de Griezmann.

Mais le défenseur des Bleus n'est pas le seul 'blaugrana' à s'illustrer durant ce tournoi. Yerry Mina, co-équipier de défense de 'Big Samu', a fait flamber sa côte après s'être montré clé dans le parcours de la Colombie durant ce rendez-vous russe. Il marque trois buts, un d'entre eux pour forcer des prolongations en huitièmes de finale face à l'Angleterre à la dernière minute du temps réglementaire, et émerveille globalement le monde entier de par ses performances.

Ivan Rakitic retrouvera Umtiti en finale après avoir réalisé un grand Mondial et s'être qualifié pour le match ultime de la compétition en venant à bout de l'Angleterre. Le milieu de terrain croate, grande référence offensive de l'entrejeu 'blaugrana' après les départs d'Iniesta et Paulinho, trouve le chemin des filets à trois reprises dans la compétition. Une fois face à l'Argentine pour parachever un étonnant festival offensif et les deux autres fois lors de séances de penalties face au Danemark, en huitièmes, et la Russie en quarts. Et les deux tirs au but ont été décisifs pour la qualification des siens.

Même s'il fait ses valises plus tôt que prévu, Philippe Coutinho est le meilleur joueur du Brésil durant cette compétition. Neymar attire les projecteurs, mais la meilleure note est à chaque fois pour l'ancien joueur de Liverpool. Ses deux buts onts décisifs et son jeu de manière générale précis et technique. Paulinho laisse également son empreinte sur ce Mondial.

Luis Suárez et Thomas Vermaelen sont également plus ou moins en verve. L'Uruguayen termine le tournoi avec deux buts à son compteur étant aux côtés de Cavani, le leader d'une Uruguay ayant montré de belles choses malgré une élimination en quarts face à la Frace. Le bilan du défenseur belge est également positif, puisqu'il est l'une des pièces maitresses d'une Belgique saluée par toute la sphère foot.

D'autres joueurs de l'équipe catalane comme Ousmane Dembélé, Leo Messi ou Ter Stegen ne connaissent pas vraiment le même sort. Le premier ommencec la compétition en tant que titulaire face à l'Australie, mais lors des trois matches de phase éliminatoire,  n'entre qu'une seule fois face à l'Uruguay (à la 88ème minute).

De son côté, Messi ste le meilleur joueur d'une Argentine décevante et beaucoup trop exigeante avec un numéro 10 qui se sera battu et aura trouvé la mire une fois. Le gardien allemand est lui remplaçant après une saison pourtant exceptionnelle. Neuer lui dérobe le poste alors qu'il n'a joué que quatre rencontres depuis sa grave blessure en septembre.

Les Espagnols sont à peine plus à la fête. Jordi Alba, Andrés Iniesta, Gerard Piqué et Sergio Busquets atteignent les huitièmes de finale du tournoi avec 'la Roja' pour y subir une belle déroute en huitièmes de finale battus par la Russie et ne brillant que très peu individuellement.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 5,585 RANK 4
vues 96M RANK 3
Plus de cet auteur
Utilisation des cookies: We use our own and third party "cookies" to improve our services, develop statistical analysis, analyse browsing habits and create interest groups. This allows us to customise the content we offer and show related advertising to your preferences. We also share this browsing analysis and interest groups with third parties. To continue browsing, please accept its use. Plus d'info et modification des paramètres Accepter

Follow BeSoccer on Facebook